Tintin

en Chine

ou le Haut Rhin Chapter sur la muraille!

Alors cette fois, je me suis mandaté tout seul pour découvrir le seul et unique Chapter de Chine.


Bien sûr, comme le Kabul Chapter est virtuel, il m’a fallut officialiser la chose, donc j’ai demandé à "Pol Pat" le dirlo du Haut Rhin Chapter de pouvoir représenter nos couleurs.
 

Enfin, dès que j’aurais trouvé la seule et unique concession et le seul et unique Chapter, enfin je crois ?

 

Tout cela , je l’ai pompé sur  Internet, mais comme c’était écrit en chinois, je ne suis pas sûr d’avoir compris, enfin on verra...

 

Vous me connaissez,  je suis assez démerde dans les pays où l’alphabet n’est pas en latin.

Alors, direction Shanghai dans un premier temps, où je dois rencontrer notre guide.

 

Je le connaissais déjà, et en plus nous sommes invités a son mariage


Ensuite, nous irons à la fameuse concession avec laquelle j’ai déjà pris contact, grâce à qui ?

 

Eh ben, monsieur google ! un truc comme ça.. pub !


Premier temps de la manœuvre: récupération des couleurs du Haut Rhin Chapter et direction le tagasou.

 

J’ai eu de la chance, il n’était pas à hélices..

Dès l’arrivée, rencontre avec Nathalie et la place rouge..

 

Mais, Linde me dit que ce n’est pas la place rouge et que je n’aurais pas dû picoler autant dans l’avion !

Bon bon, je sais, elle, c’est Rui et l'autre c’est un certain Gilbert, dans la foulée direction un train plus rapide qu’une F1, qui me trimballe à plus de 431 km !

 

Vous pouvez remarquer qu’avec la vitesse, j’ai du mal a garde mes ratiches en place.


Atterrissage en centre ville.

 

Oh ! déjà, gros étonnement, eh ben ! c’est pas comme dans le lotus bleu, vindiou !! des buildings comme je n' en avais jamais vu.

J’essaye d’expliquer que je veux aller à la concession

 

à ma secrétaire qui essaye de l’expliquer à la guide ?

 

enfin , si j’ai bien compris , il me semblerait qu'elles disent  laisse causer le vieux, on verra après...

 

Bien, comme je commençais à avoir la dalle, un petit poulet vite fait sur le pouce fera l’affaire.

 

Le seul problème, c’est qu’avaler la tête du poulet ne me pose pas de problème, mais le bec pourrait me faire chanter mes hémorroïdes.

 

Bon, Linde me dit que ces bêtises n’intéressent personne OK OK.

Après ce repas frugal, petit tour dans le métro, où je me suis mis en pleine réflexion.

 

Ce métro qui doit certainement cacher de nombreux secrets !
 

Figurez vous que je me suis retrouvé sur les traces du vrai Tintin en 1930, et là, comme j’étais paumé dans ce putain de rêve, je demande ma route à un tailleur et lui explique quel est le but de ma visite.


Ah! je suis content ! au moins une personne qui a compris ce que je veux, et il me donne l’adresse du sage qui connait tout ?


Donc, direction cette adresse,  en pousse-pousse, en bus, et à pied.

Enfin j’ai trouvé ! mais le monsieur me demande si je n’avais pas reniflé un peu de sucre en poudre, et que je devais disparaître de sa vue.. et aller jouer avec la lune.

 

Bon, ne vous énervez pas, au revoir salut réglementaire et puis et puis retour sur terre, où j’entends mon guide qui m’informe que nous sommes à destination ??

 

Oh ! où ça ?  en face de la rivière, elle me montre le quartier de la concession française, avec un pont d’époque et une plaque sur un mur.. 

 

Enfin,  j ai compris, ce n est pas une concession Harley mais une autre plus grande, où des mecs se sont foutus sur la gueule!

 

Je me calme..  je reste zen !

L’équipe du Kabul Chapter se prépare pour les festivités du mariage de notre guide et de Pierre, un Haut Rhinois,

eh oui.

 

Le lendemain après midi,  je me suis dit, ça y est, ça recommence..

 

Je n’ai rien picolé et je me retrouve  dans un vrai contexte historique, notre beau guide et son futur époux en habits traditionnels.


Je vous dis quel beau mariage ! j’ai même réussi à faire de l’animation occidentale, bon, pour payer mon billet retour mais ça, il ne faut pas le dire.

Après un temps certain de récupération et de politesse coutumière, et après voir reçu des renseignements fiables me voila maintenant parti pour Pékin Beijing.

 
Yo toutes les gares se ressemblent et puis direction rue... que je n’arrive pas à prononcer.


Rui utilise le téléphone local, le même que celui de mon héros préféré, téléphone qui est d’ailleurs allemand et oui déjà implanté dans le pays il y a un siècle !!


Eh puis je lui dis que je voudrais prendre ein petite photo de la muraille de chine avec le drapeau du Chapter, je parle du vrai.

 

Hop, je trouve un vélo pousse qui me ramène au pied du mur.

Ce que je peux dire, ça monte et descend, bon en fait elle est juste un peu plus grande que celle de Neuf brisach..

 

Bon,  6476 km j’aurais presque pu les faire à pieds mais nous sommes limités par le temps.


Après ce petit tour et le casting sur la muraille, je trouve Jimmy les bons tuyaux, qui sait exactement où se trouve la concession dans Beijing Pékin.......

 

mais que pour y aller, il fallait utiliser pas mal de moyens de locomotion.


Bon, d’après sa montre en marbre, il fallait compter deux bonnes heures, par tous les moyens en passant par des endroits insolites.

Même un bouddha, dont le signe de paix a été interprété dans le mauvais sens !

 

Puis en tapant sur un tambour, enfin il parait que je n’aurais jamais du taper dessus, c’est écrit en rosbif ..

 

Un autre bouddha m’a dit que d’après sa montre à eau je serais au maximum à un quart d’heure de la concession Harley, la vraie et l’unique.

 

Eh puis et puis au bout d’un quart d’heure, que vois je ??


Une concession Harley-Davidson la seule et unique, la plus belle de Chine.

 

Le dealer Monsieur Hollis Zhao qui attendait notre délégation.

Après les salutations coutumières, se présente aussi son Chapter director, Michael Wei puis tour d’horizon du magasin.

 

Ils m’ont donné le nom de leur Road Captain au cas où je viendrais avec ma Harley, il s’agit de Guo Feng.


Ils m’expliquent qu’ils sont la première génération à rouler en Harley-Davidson pour le fun.

 

Leur Chapter, une cinquantaine de Bikers !

 
La visite des ateliers montre une belle avance des conditions de sécurité,  je dois dire qu’ils sont au top high tech !

Enfin, nous terminons par des échanges de cadeaux, un beau petit fanion pour mon dirlo préféré, je parle du Haut-Rhin Chapter.


Et puis les photos traditionnelles nos couleurs et nos gilets.

 

Voilà-voilà, et tout ce beau monde je les ai invités chez Polpat


Quoi que se passe t’il ? Linde me dit : j’espère qu’ils ne viendront pas à deux millions chez Polpat ..

Et avant de partir, une petite dernière pour montrer que nos amis chinois sont plus écolos que nous !

 

Eh oui, pour éviter que les gens pissent sur les arbres, ils ont fait des wc autour de l'arbre !
 

Allez, ah que coucou , j'espère que vous n'avez pas trouvé le temps long ?

un clic ici pour voir l'album 55 photos

article et photos Tintin