MOTO LEGENDE

 

 

les 20 ans !

 

Dimanche matin, j'avais troqué mon gilet jaune contre mon carnet de correspondant du Legend pour une excursion bien sympa au Parc Floral de Vincennes : MOTO LEGENDE édition 2018.

C'est toujours magique de tourner un regard sur l'évolution des machines, d'imaginer la créativité de ces hommes, simples bricoleurs ou ingénieurs et le grain de folie des pilotes essayeurs.

 

Pour l'entrée, la visite de la surface réservée aux "brocanteurs de tous poils", où dans un capharnaüm bien réglé les passionnés peuvent trouver de quoi quasiment remonter une moto du siècle dernier, les revues de leurs vingt ans, et quelques fripes introuvables.
Un plat de résistance bien copieux suivait, une expo fabuleuse de Triumph dans un état exceptionnel où il était bien difficile d'accéder, puisque le légendaire Agostini dédicaçait le livre de Amaldo Wiittemberg : " My friend Ago".

 

Orchestrée par l’étude Osenat, la vente aux enchères dans le pavillon de la Chesnaie du Roy proposait des modèles les plus prestigieux aux plus populaires, environ 90 motos, parmi lesquelles une Munch Mammouth 1200 TTS de 1972, la Ducati 996 ayant appartenu à Johnny Halliday qui a fait un heureux pour 28 800 €, une BSA Goldstar de 1961, une Ducati 750SS de 1973 et plusieurs Vespa.

 

Pour entremet, l'ambiance change avec la dégustation de pièces rares ou ayant une histoire hors normes, déplacées pour l'occasion par les club de passionnés. Force est d'admirer le sacerdoce de ces personnes, qui avec peu de moyens pour la plupart, mettent un point d'honneur à venir nous faire partager une passion et nous renseignent avec une volubilité convaincante.

Et, "kirshe auf dem kouglof", comme on dit du côté des M&M's, le plaisir de rencontrer le sourire et la gentillesse d'Eva et Loyse sur le stand de notre partenaire Westforever, le Boss Fabien étant parti courir le monde pour nous trouver de futurs voyages de rêve. Un crochet s'impose pour claquer la bise à l'inénarrable Cricri et l'équipe d'ADN Moto, et vous présenter un artiste du cuir : " La Valoche " cher à notre ami Peluche.

 

Après ces copieuses agapes, il ne nous est resté dans la bouche qu'un petit goût amer, celui de n'avoir pas vu de stand Harley, concessionnaire ou autre entre les Indian et les Boss Hoss.....

La prose étant bien peu représentative de ce type d'évènement, je vous laisse aux photos....

 

Le Legend y était.....

un clic ici pour voir l'album de 90 photos

 article Jean-Marc    photos Béatrice                 

Les partenaires de Legend Motorbike